Totgeliebt

Bienvenu dans un des quartiers les plus chics de Beverly Hills. Vous êtes ici pour les vacances, vous logez dans un hotel et n'imaginez même pas que votre vie peut devenir un cauchemard par la seule volonté de la tristement célèbre Hell Girl.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Heaven Matthews [Admin] [U.C]

Aller en bas 
AuteurMessage
Heaven Matthews
Leb die Sekunde | Hell girl and cruel Admin
avatar

Nombre de messages : 100
Date d'inscription : 26/10/2007

INSTANT KARMA_*
[RELATIONSHIP'S]:
[YOUR SECRET]: Hum ... Sais pas ... Suis pas d'humeur à l'dire!
[KARMA]:
80/100  (80/100)

MessageSujet: Heaven Matthews [Admin] [U.C]   Lun 5 Nov - 1:17

¤ Vos Papiers s'il vous plait! ¤

Nom: Mon nom? Mais enfin, tout le monde le connait à l'hotel, je suis mademoiselle Matthews!
Prénom: Tout le monde dit que mon prénom ne colle pas avec ma personnalité. Moi je trouve qu'au contraire, il me va comme un gant. Quoi? Vous ne trouvez pas qu'Heaven est un joli prénom?
Surnom: En général, je déteste les surnom. Mais attention, certaines personnes sont autorisées -surtout Jason en fait- à m'appeler "Mon petit coeur", "Ma puce" et pour mes amis, en général, ça donne "He'" ...
Age: Eh oui, j'ai enfin atteint la majorité! Vous savez, ce truc qu'attendent tous les adolescents sans même penser aux conséquences que ça a sur leur pauvre vie ... Quoi? Ne me dites pas que vous ne savez pas ce qu'entraîne ce fameux anniversaire! Les responsabilités enfin!
Date et lieu de naissance: J'ai vu le jour dans un quartier chic de Paris, le 16 mai 1986. Vous vous demandez pourquoi je porte un prénom anglais alors? Mes parents l'étaient ...

¤ Une Photo? ¤

Apparence physique [7 lignes minimum]: A vrai dire, je ne suis pas du genre vantarde, donc on va la faire court. J'ai les cheveux blonds -le premier qui fait une reflexion ...- qui s'accordent très bien à mon teint plutôt clair. Il faut dire aussi que Paris n'est pas très ensoleillé, alors naturellement, pour bronzer, ce n'est pas le top. Bref, je m'égare. Bon, que dire de moi? Disons que je ne suis pas comme les autres, pas par mon physique mais par ma façon d'être. Certains garçons sont attirés par moi, mais c'est simplement parce que je ne suis pas une de ces filles trop bien foutues, siliconnées et qui passent des heures devant leur miroir ne se trouvant jamais assez bien. Nan, moi je m'aime comme je suis, assez petite, blonde, plutôt mignonne sans pour autant être nominée à Miss Univers, ni trop de poitrine ni le contraire. Alors oui, je me trouve très bien comme je suis, et si quelqu'un me trouve trop moche trop maigre, trop grosse, pas assez "stylée" ou quoi que ce soit eh bien ... Je l'emm*rde!
Autre (tatouages, piercings ... ): J'ai un tatouage représentant un scorpion dans le bas du dos.

¤ Chez le psy? ¤

Caractère [10 lignes minimum] Je ne vous ferai pas la longue liste de mes qualités et de mes défauts, tout simplement parce que ce ne serait pas vraiment objectif. Sachez simplement que quoiqu'il arrive, je pense être une personne de confiance et mes amis peuvent toujours compter sur moi. Par contre, il ne faut pas me chercher, auquel cas il est rare que je me laisse marcher sur les pieds. Eh oui, il se trouve que je suis très rancunière, et quand on me blesse en général, on le regrette tôt ou tard. De plus, il vous faut savoir -j'imagine que vous l'avez déjà remarqué- que je n'ai pas ma langue dans ma poche. Je dis ce que je pense et je pense ce que je dis. J'avoue être assez dragueuse à mes heures, et honnêtement, pas très fidèle. En effet, je trompe mon petit ami, mais ne me croyez pas sans coeur, je culpabilise atrocement!
Défauts [5 lignes minimum]: Si je vous fais l'inventaire de mes défauts, je risque d'en avoir pour un bout de temps. D'abord, je suis très très jalouse. Je déteste quand Jason va voir d'autres filles, ce qui est assez stupide puisque je ne me gêne pas pour le tromper. J'ai beaucoup de mal à le trouver en compagnie d'une femme, même s'il ne fait que discuter. Je l'aime et je ne permets absolument pas qu'il en voit d'autre que moi. Bref. Je suis aussi assez colérique, quand je n'ai pas ce que je veux, j'ai horreur de ça. Jason sait très bien que quand je pique une crise, il vaut mieux qu'il se taise ... J'aime qu'on m'obéisse, que voulez vous?
Qualités [5 lignes minimum]: Ah par contre, ça risque d'être plus court là. C'est vrai, pour me trouver des qualités, il faut chercher longtemps. Mais j'en ai. Par exemple, j'aime beaucoup aider les autres, certains me disent généreuse. Je dois bien avouer que quand je vois des SDF dans la rue, je fais un geste, ou quand il y a des récoltes de fond pour la recherche contre une maladie quelconque, j'essaye de m'investir un peu. Ah autre chose. Je suis du genre très déterminée, bien que chez moi, ça tire plus sur le défaut. Je vais toujours au bout de ce que je commence et je n'abandonne pas facilement.
Goûts [5 lignes minimum]: Je pense avoir une jolie voix. Mon père me répète souvent qu'il aime m'entendre chanter, et j'avoue que j'adore ça. De plus, je joue de la guitare et je m'en sors plutôt bien. Je n'ai pourtant jamais vraiment pris de cours, enfin disons pas avec des professionels, mais juste avec quelques amis qui m'ont donné des astuces. J'adore jouer et chanter en même temps, ce n'est pas un exercice facile, mais si l'on veut réussir dans la vie, il faut bosser! La musique a donc une place très importante dans ma vie. J'écoute particulièrement du rock, mais il peut m'arriver d'écouter d'autres genres comme le r'n'b ou le rap. Je ne suis pas difficile.
¤ Raconte moi une Histoire ... ¤

Famille [7 lignes minimum]: Mouai euhm ... Ma famille est assez ... Spéciale? C'est le mot oui. On commence par les gens à peu près normaux. Mes grands parents, deux personnes adorables. Ceux du côté paternel, hein, parce que je ne connais pas les parents de ma mère. Il m'est souvent arrivé quand j'étais petite d'aller me réfugier chez eux puisqu'ils habitaient le même quartier que nous quand ma mère me battait. Maintenant, je leur téléphone dès que je peux et je vais souvent leur rendre visite, car il faut bien dire que j'adore discuter avec grand-père de tout pleins de chose et j'aime beaucoup les gâteaux que me fait grand mère. Bon, passons ensuite à mon père. Un homme vraiment exceptionnel. Je l'admire, il est tellement courageux .. M'élever seul, c'était un défi qu'il a relevé et qu'il a réussi. Et je n'étais pas facile à vivre pourtant! Encore qu'il a eu de la chance, je suis fille unique ... Ma ... Génitrice. Non, je ne l'appelle pas maman, pourquoi? Parce que je la hais du plus profond de mon être. Quand j'étais petite, jusqu'à mes 16 ans, elle me battait régulièrement quand mon père était absent. Et la dernière fois que je l'ai vue, elle essayait de me noyer dans une baignoire .. Ah non, c'était à son procès pour violences et tentatvie d'homicide volontaire ...
Histoire [15 lignes minimum]: Je suis née dans une famille parfaitement normale, j'étais heureuse et entourée d'amour. Nan, attendez, je me trompe d'histoire là. Je recommence. Née d'une mère psychopate et d'un père adorable, je suis fille unique. Quoi? Ca vous trouble le fait que ma mère soit dingue? On finit par s'y habituer, croyez moi. Il se trouve qu'à ma naissance, je n'étais absolument pas désirée, mais mon père voulait me garder et ma mère a donc cédé. Ah finalement, il aurait du me laisser mourir ... Durant les premières années de ma vie, tout était parfait, j'adorais mes parents, j'étais heureuse. Seulement, au fur et à mesure du temps qui passait, ils se disputaient de plus en plus souvent. Et mon père ne rentrait plus que rarement à la maison. Ma mère me reprochait les absences répétées de celui-ci et a commencé à me frapper alors que je n'avais que 7 ans. Un jour, elle était tellement en colère, -j'avais alors 16 ans- qu'elle a voulu me noyer pendant que je prenais mon bain. Mon père, qui ce jour-là était rentré plus tôt, m'a heureusement sauvé la vie et a fait arrêté cette femme odieuse qui me sert de mère ... Après ça, je n'ai plus jamais été la même. Je vais vous donner les 5 moments les plus marquants de ma vie.
Hm ... Commençons par le premier: ma mère qui me bat pour la première fois. C'était un samedi après midi. Je n'avais à l'époque que 7 ans, j'étais jeune et totalement inconsciente. Mon père n'était encore une fois pas à la maison, et ce depuis plus de quatre jours. Je le réclamais parfois, mais elle me criait que ce n'était qu'un imbécile et qu'il ne m'apporterait rien de bon. Bref. J'étais sortie dans le jardin, je jouais sur notre balançoire que mon père m'avait achetée quand j'entendais maman s'enerver. Je la rejoignis, me demandant ce qu'elle avait encore. Et là, je ne la reconnus plus. Elle était devenue ... Un monstre. Je n'avais pourtant rien fait de mal, j'étais affolée, elle m'insultais, disait qu'elle ne m'aimerait jamais, que je n'étais qu'une erreur de la nature. Je sentais des larmes rouler sur mes joues, mais bientôt, non, je ne sentis plus rien. Ma mère venait de me gifler violemment, à tel point que je tombais visage contre le sol. Elle me donnait des coups de pieds dans le ventre, et continuait de me frapper, de me frapper. Et moi, j'attendais que mon calvaire se finisse, sans oser dire mot, songeant que j'avais du faire quelque chose d'horrible. Et enfin. Plus rien. Elle était partie, mais je ne me relevais pourtant pas ... J'avais trop peur qu'elle ne revienne ...

Autre moment perturbant de ma vie: Ma mère qui essaye de me tuer. Je sais, ça peut paraître invraisemblable, mais je suis sérieuse! Ca faisait maintenant plus de 9 ans que je la supportais. Nous nous détestions et ne manquions pas d'occasion pour nous le faire savoir. Mais jamais au grand jamais je n'aurai levé la main sur elle. Et là, pour une fois, j'avais un moment de répis. Un bon bain chaud, pendant que le monstre préparait à manger dans la cuisine, visiblement décidée à jouer les épouses parfaites ce soir. Je m'étais presqu'endormie quand j'entendis des pas sourds résonner derrière moi. Je n'y prêta pas attention jusqu'à ce que je vois cette main au dessus de ma tête, un rictus diabolique sur un visage trop familier. Et soudain, on me plongeait la tête sous l'eau, la maintenant fermement tandis que je me débattais. Mais rien à faire, je n'y arrivais pas et je sentais peu à peu la vie quitter mon corps. Je me mis donc à prier Dieu pour qu'il me vienne en aide. Et au plus grand desespoir de ma génitrice, celui que je considererai plus tard comme un ange gardien arriva à l'improviste. Je ne sais ni comment ni pourquoi, mais je me retrouvais de nouveau à respirer, l'air qui rentrait dans mes poumons me brûlait, mes yeux me piquaient, et j'entendis vaguement un "Sal*pe" avant de tomber dans les pommes. Quand je me réveillais, cette femme avait les menottes au poings, la police venait faire son travail et posait un tas de question auxquelles j'avais bien du mal à répondre.

Le premier noël sans ma génitrice me parut atrocement long et difficile. Ca faisait quelques mois qu'elle était emprisonnée pour violences et tentative d'homicide volontaire. Elle ne me manquait pas non, mais il est vrai que cette période de fête ne l'était pas pour mon père et moi. D'ailleurs, nous ne l'avons pas fêté: j'étais allongée sur mon lit, ma chambre plongée dans l'obscurité, j'écoutais de la musique et lui est arrivé derrière moi. Il s'est allongé à côté de moi et m'a pris dans ses bras. Nous avons passé la nuit de noël enlacés, comme si rien ne pouvait plus nous séparer. J'avais 16 ans, âge auquel on commence à se rebeller contre ses parents, mais j'avais cruellement besoin de lui.

Pour mes 17 ans, j'avais décidé d'organiser une grande fête ou seraient conviés tous mes camarades, que nous soyions amis ou non. Je m'en fichais bien, je voulais juste m'amuser, qu'importe si l'on parlait dans mon dos. J'avais l'accord de papa qui me laissait la maison pour le week end après l'avoir longuement supplié. Il partait rendre visite à sa soeur, et ne rentrerait que le lundi matin. J'avais tout organisé, de la musique aux boissons -alcoolisées bien sûr- et mon père n'avait aucune idée de la façon dont se déroulerait ma fête. Lui pensait que c'était simplement une petite soirée entre amis, rien de bien grave en somme. Mais il se trompait et cela, il ne le sut jamais. Une superbe soirée ... Il faut dire que oui, j'avais beaucoup bu. Et je m'étais retrouvée nue dans la piscine ... Je sais, tout ça n'était pas très sérieux, n'empêche qu'on s'était vraiment bien amusés. Le lundi matin, la maison était propre, parfaitement rangée et il n'y avait aucun signe sur de possibles boissons alcoolisées ni d'un séjour prolongé dans la piscine.

Il y a 6 mois de cela, mon père a été victime d'un grave accident de voiture. Il est passé à travers le parbrise de son auto et il l'a payé cher. J'étais avec mon petit ami quand j'entendis mon portable sonner que je décrochai en râlant contre quiconque osait me déranger pendant un moment si intime. Mais mon sang se glaça rapidement, au fur et à mesure que je comprenais la situation. On venait de m'annoncer que mon père se trouvait à l'hopital, dans le coma. Je m'étais levée en quatrième vitesse, et avait prisle taxi pour aller jusque là-bas. J'y demandais mon père et on m'indiquait la chambre 483. Je m'y rendais donc et découvrit mon père, inerte, sur un lit entouré de quatre murs immaculés. Cette vision, depuis l'accident, je la revois sans cesse, songeant que tout ça aurait pu être vrai. Mais heureusement, je m'étais simplement réveillée en sueur dans mon lit, j'avais juste fait un cauchemard .
Etudes [5 lignes minimum]: Bon, les études et moi, ça fait deux. Je déteste travailler, j'ai toujours été habituée à avoir ce que je voulais en claquant des doigts. Sauf que pour les examens, ça ne marche pas comme ça. Enfin, je m'en sors bien quand même, je ne suis pas totalement débile non plus, j'ai un peu plus de la moyenne à l'université. Bah oui quand même, j'allais pas arrêter les cours après le lycée! Je compte bien avoir un job qui me plait, donc je dois bosser ... Enfin, il faut dire que l'argent de mon père est pour beaucoup dans mon affectation à l'université, mais bon ...
Relations amicales [3 lignes minimum]: Dans cet hotel, je ne connais pas grand monde. Okay, vous vous en fichez, tant pis. Mais je vais vous les présenter quand même. Tout d'abord, il y a une personne que j'ai rencontré il y a peu dans cet hôtel, qui se nomme Bill Hannigan. C'est un ange ce gars, je l'aime beaucoup et on s'entend très bien tous les deux. Vraiment, un amour. J'apprécie aussi Tom Anderson, ce jeune homme est vraiment très séduisant et je dois dire qu'une nuit avec lui doit être agréable. Pourquoi pas? D'ailleurs, ces deux jeunes gens se ressemblent énormément, c'est troublant, mais je rêve sûrement!
Relations amoureuses [3 lignes minimum] Hum ... Sujet délicat que vous abordez là, mais puisque vous insistez! Depuis quelques mois, je sors avec Jason Johnson, un jeune homme adorable, je l'apprécie énormément et je crois même que j'en suis tombée amoureuse. Seulement .. Je ne peux pas être fidèle, c'est plus fort que moi, quand on me fait des avances, j'y réponds et je finis toujours par le tromper. Je suis odieuse, je sais! Je devrais le quitter pour ne pas le faire souffrir, mais c'est au dessus de mes forces, je l'aime.

¤~-------------------------------~¤
Prénom: Appelez moi Chups ^^'
Age: 15
Comment avez vous connu le forum? Bah j'en suis la fondatrice --'
Comment trouvez vous le design? Comme il n'est pas de moi, je peux dire que j'aime bien =)
Notez votre niveau de rp en indiquant le nombre de lignes que vous faites en général: environ 20 a 30 lignes quand j'suis inspirée
Avez vous lu le règlement? ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beverlyhillshotel.coolbb.net
 
Heaven Matthews [Admin] [U.C]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» HIGHWAY TO HEAVEN ♥ welcome in New Heaven
» [vidéovocale] Comment devenir admin ?
» Stairway to Heaven
» Heaven's Night
» Rose Heaven [SERPY]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Totgeliebt :: ~Welcome to the Hotel~ :: l Your Identity Card Please l-
Sauter vers: